Devant le succès du Bac Pro GA, il faut former de nouveaux professeurs

sanquer
© Présidence | La ministre de l’éducation et de l’enseignement supérieur, madame Nicole Sanquer-Fareata, a ouvert ce vendredi matin une rencontre entre l’inspection générale de l’éducation nationale, groupe économie-gestion, et des professeurs de baccalauréat professionnel, option gestion-administration (bacPro GA), ainsi que des chefs d’établissement concernés dans les locaux de l’école normale.

Le BacPro GA a été ouvert à la rentrée d’août 2012 en classe de seconde, pour succéder au BacPro secrétariat et au BacPro comptabilité. Le BacPro GA sera délivré pour la première fois cette année en Polynésie française à la session 2015.

Pierre Emmanuel GAROT d'après communiqué Publié le

Un effectif important d’élèves est intéressé par ce BacPro : 300 élèves se sont inscrits cette année, soit près du quart des élèves inscrits en terminale professionnelle.
 
Ce baccalauréat répond aux besoins d’une économie dont l’activité est fortement tournée vers le tertiaire (81% des emplois), mais à un niveau de qualificiation estimé aujourd’hui trop faible par les professionnels du tertiaire. C’est pourquoi, le BacPro GA vise également à favoriser une poursuite d’études réussie dans les formations préparant aux brevets de techniciens supérieurs (BTS).
 
La présentation du BacPro GA a été pilotée par monsieur Didier Michel, inspecteur général de l’éducation nationale, du groupe économie-gestion. Cette réunion a permis de revenir sur les principes directeurs qui ont prévalu aux choix pédagogiques dans le domaine de la didactique professionnelle, et de répondre à toutes les questions que les professeurs et les chefs d’établissement ont posées.
 
Cette année, 1 250 élèves se présenteront la semaine prochaine aux épreuves du baccalauréat professionnel, 1 002 pour le baccalauréat technologique et 1 067 pour le baccalauréat général.

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête