Le premier cri : le documentaire émotion - Dimanche 31 mai à 21h sur 1ère

Le 1er cri film
© DR

Voici venue l’heure de l'éblouissante histoire vraie du tout premier cri de la vie, celui que l'on pousse à la naissance. Les destins de plusieurs personnages se croisent dans un intervalle de 24h pour immortaliser ce moment unique et universel : la mise au monde d'un enfant.

Polynesie1ere.fr Publié le

Réalisation Gilles de Maistre
Durée 1h40
 
Selon une légende talmudique, lorsqu’un enfant naît, il possède encore le savoir ultime de ses vies antérieures. C’est alors qu’un ange apparaît et le prie de tenir ce savoir secret. L’ange pose son doigt sur la lèvre de l’enfant et à cet instant précis, le bébé oublie tout pour entrer dans la vie. Du geste de l’ange, il reste une trace : le petit creux qui dessine un fossé entre notre lèvre supérieure et la base de notre nez…
 
Enfin seulement, il peut pousser son premier cri.


A ce moment précis, 25 millions d’alvéoles pulmonaires se remplissent d’air et la circulation sanguine se modifie. L’orifice qui sépare les deux oreillettes du cœur se ferme. L’enfant devient donc autonome.
 
Du pôle Nord aux steppes sauvages mongoles, de la savane africaine au désert saharien, des rues populeuses de Bombay au désert blanc des terres inuit, du Nouveau-Mexique new age nord-américain à la très ex-soviétique mer Noire, des désertiques villages touareg aux gigantesques hôpitaux de Chine ou du Japon, de l’altitude himalayenne à la forêt amazonienne, autant de décors inoubliables qui constituent notre planète. Contraste des terres, contraste des peuples, contraste des cultures, le film puise sa source dans l’histoire de notre origine et dans celle de notre futur.
Il propose un regard ambitieux et nécessaire sur la naissance, la mettant en scène avec beaucoup d’authenticité. Il dévoile la femme qui devient mère, l’homme qui devient père. Cette histoire du « premier cri » sacré associe la puissance du réel au ressort de la fiction. Elle nous fait prendre conscience que ce moment est une dramaturgie universelle qui éveille nos émotions et réactive notre mémoire. Se mêlent à ce tourbillon des émotions, la tendresse et le suspense, la gravité et l’action, l’exotisme et la haute technicité.