Tahiti veut les jeux du Pacifique en 2023

René Temeharo à Paris
© Service de communication de la Présidence

René Temeharo a rencontré à Paris le président du Comité national olympique et sportif français. Tahiti veut absolument organiser les jeux du Pacifique en 2023.

Hélène Harte
Publié le

Les deux hommes ont abordé, durant près d’une heure, les principaux sujets relatifs au développement du sport en Polynésie française, dans la perspective notamment des Jeux du Pacifique de 2023.
 
« Nous nous positionnons pour accueillir les jeux dans huit ans. L’organisation de cet évènement est une priorité. Nous souhaitons travailler avec l’Etat et l’ensemble de nos fédérations sportives pour être au rendez-vous », a indiqué René Temeharo au sortir de la réunion. La candidature polynésienne à l’organisation des jeux de 2023 a reçu un accueil favorable de la part de Denis Massiglia. Ce soutien s’inscrit dans la volonté affichée depuis le début de la semaine, par l’Etat, d’accompagner la Polynésie française sur ce dossier.
 
« Nous l’avons ressentie lors de nos précédentes rencontres à Paris, notamment au secrétariat d’Etat au Sports et à Matignon », s’est félicité le ministre.
 
« Au-delà du caractère sportif de l’évènement, il y a aussi un enjeu de rayonnement de la France dans le Pacifique », a-t-il souligné. De manière plus globale, René Temeharo a assuré à Denis Massiglia sa volonté de renforcer les liens entre les instances sportives polynésiennes et nationales.
 
« Nous sommes français et nous souhaitons favoriser l’émergence de sportifs polynésiens sur le plan national, à l’image de nos champions de Taekwondo », a insisté le ministre. Dans cet esprit, il a abordé avec le président du CNOSF la question des relations entre les fédérations sportives polynésiennes et nationales. Le comité pourrait en effet jouer un rôle de facilitateur dans le rapprochement entre ces dernières. Des pistes de réflexion devraient être dégagées en ce sens dans les prochaines semaines.

Source : communiqué de la Présidence