Ouverture du procès des « RG » de la présidence

Ouverture du procès des « RG » de la présidence
© Polynesie1ere | Ouverture du procès des « RG » de la présidence

Dix ans après l’ouverture d’une enquête motivée par cinq plaintes pour atteinte à la vie privée, le procès des commanditaires et des employés du service d’études et de documentation de la présidence a débuté lundi au tribunal de Papeete.

webmaster
Publié le

Créé en 1997 par Gaston Flosse, cette officine de « Renseignements Généraux » avait officiellement pour vocation de recueillir des informations destinées à orienter la politique du gouvernement de l’époque. Dans les faits, la vingtaine d’employés du SED sont soupçonnés d’avoir mené des misions d’espionnage et d’avoir attenté à la vie privée d’autrui.

Au fil des ans, les différents plaignants au rang desquels figurait Oscar Temaru ont retiré leur plainte à l’exception d’Alex Du Prel, le fondateur du magazine Tahiti Pacifique. Avant même l’ouverture des débats, l’avocat de Gaston Flosse a tenté de plaider sans succès le vice de procédure. Le procès doit durer cinq jours.

Lai Temauri / Tepiu Bambridge /Mirko Vanfau