La tentation calédonienne comme alternative au chômage

La tentation calédonienne comme alternative au chômage
© Polynesie1ere | La tentation calédonienne comme alternative au chômage

Face au ralentissement de l'économie polynésienne et à un taux de chômage estimé à 20 % de la population active, de nombreux jeunes s'expatrient en Nouvelle Calédonie pour tenter de trouver un emploi ou pour amorcer un nouveau départ.

webmaster
Publié le

Si plus de 5000 polynésiens vivent sur le caillou, il n’est pas pour autant facile de s'y intégrer. Le taux de chômage sur place dépasse 13%.

Aiata Tarahu / Sandro Ly / Cédric Michaut