Ebola : la Californie impose la quarantaine aux voyageurs en contact avec des malades

Ebola : contrôles aux USA
© EDUARDO MUNOZ / REUTERS | Une passagère se dirige vers un contrôle de sécurité, le 11 octobre 2014, à l'aéroport international JFK de New York (Etats-Unis)

La Californie, dans l'ouest des Etats-Unis, a ordonné aujourd’hui la mise en quarantaine pendant 21 jours de toutes les personnes qui reviennent des pays africains les plus touchés par l'épidémie d'Ebola et qui ont été en contact direct avec des malades.

Hélène Harte
Publié le

"Aujourd'hui nous établissons un protocole standard à l'échelle de l'Etat qui requiert une mise en quarantaine pour ceux qui présentent le plus gros risque d'attraper et de propager Ebola", a déclaré le directeur du département de Santé publique de Californie (CDPH), Ron Chapman.
              
Ce protocole a pour objectif de "protéger la santé et la sécurité des Californiens et renforcer les mesures existantes sur lesquelles s'appuient les autorité locales de santé publique", a-t-il ajouté.
             
"Une personne qui n'a pas été en contact avec un malade d'Ebola ne sera pas placée en quarantaine", précise-t-il, soulignant que les zones à risque incluent la Guinée, le Liberia la Sierra Leone, trois pays d'Afrique de l'Ouest où l'épidémie est la plus virulente.
             
L'annonce de mises en quarantaine forcées sous certaines conditions dans les Etats du New Jersey et de New York a créé une certaine cacophonie aux Etats-Unis sur les risques de contamination des personnes revenues du Liberia, de Guinée ou de Sierra Leone.
              
La récente mise en quarantaine dans le New Jersey d'une infirmière revenue du Sierra Leone et qui ne présentait aucun symptôme a créé une vive polémique. Sous la pression de la Maison Blanche, le gouverneur de cet Etat de l'Est américain a levé cette quarantaine.
             
Les autorités sanitaires américaines ont émis lundi un nouveau programme de surveillance pour toutes les personnes qui rentrent de ces zones, écartant la mise en quarantaine obligatoire. Il leur est demandé de prendre leur température quotidiennement et d'indiquer de façon détaillée les contacts qu'ils ont eus.
             
Aujourd’hui, le Pentagone a par ailleurs ordonné la mise en quarantaine de tous les soldats revenant d'Afrique de l'Ouest, exposant les divisions entre l'armée et d'autres agences gouvernementales favorables à des mesures moins drastiques.
             
Source : AFP
    
             
 

L'actu en vidéo

Ouverture du 30e congrès des communes à Rikitea, aux Gambier

Ouverture du 30e congrès des communes à Rikitea, aux Gambier