Une nouvelle faille sismique potentiellement meurtrière à Wellington

carte nouvelle zélande
© © intercarto.com

Les scientifique néo-zélandais de l’institut géophysique ont annoncé en milieu de semaine une découverte inquiétante : une faille, située dans la capitale Wellington, pouvant potentiellement, selon eux, être source de séismes majeurs et destructeurs, de magnitude supérieure à 7.

Hélène Harte
Publié le

Cette faille, désormais baptisée « Aotea », a été localisée près de Lambton Harbour et court sur une distance de deux kilomètres, ont précisé les scientifiques de l’institut national de recherche atmosphérique NIWA (National Institute of Water and Atmospheric Research). Selon cet institut, des recherches plus approfondies sont encore nécessaires pour déterminer les ramifications de cette faille sismique.

Le Premier ministre néo-zélandais, John Key, interrogé sur cette découverte, s’est voulu rassurant : au cours d’une conférence de presse hier, il a exclu toute éventualité de déplacement de la capitale. « La capitale ne va nulle part. Elle reste à Wellington », a-t-il affirmé.


Source : http://newspad-pacific.info/