Première session budgétaire pour Marcel Tuihani

Première session budgétaire pour Marcel Tuihani
© Polynesie1ere

Lors de son discours d’ouverture de la session budgétaire  jeudi, le tout nouveau président de l’Assemblée a rendu hommage à tous les anciens présidents de la Polynésie et en particulier à Gaston Flosse. 

Webmaster
Publié le , mis à jour le

Il a « victimisé » sa destinée en la comparant à celle de Pouvana a O Opaa et en évoquant « une volonté clairement affichée de l’éliminer contre le choix des polynésiens à force de procédures dont le nombre et l’acharnement interpellent ». Marcel Tuihani a ensuite estimé que : « l’Etat n’aurait jamais du quitter le financement du Régime de Solidarité Territoriale car la solidarité nationale est un droit constitutionnel qui fait que la République française est une ». Il a ensuite annoncé qu’il allait engager des réformes internes aux services de l’Assemblée afin de s’assurer de l’efficacité des lois votées.

James Heaux / Patita Savea / Jacques Damour