Les internautes sous le charme d'un détenu américain

Jeremy Meeks.
© DR | Jeremy Meeks.

En publiant jeudi dernier sur sa page Facebook le portrait de Jeremy Meeks, un homme arrêté plus tôt dans la semaine dans le cadre d’une vaste opération anti-criminalité, la police de Stockton, en Californie, ne s’attendait certainement pas à provoquer l’effervescence sur la Toile.

Webmaster
Publié le , mis à jour le

Preuve de la popularité aussi soudaine qu’inattendue de l’homme de 30 ans : sa fameuse photo d’identité judiciaire a récolté plus de 95 000 « j’aime » sur Facebook et a été partagée pas moins de 12 000 fois en l’espace de quelques jours par les utilisateurs du site de Mark Zuckerberg. Des internautes appartenant souvent à la gent féminine qui multiplient également les messages sur le réseau social pour vanter la plastique avantageuse de Jeremy Meeks.
 
Un physique qui pour une partie du web devrait permettre à ce dernier d’envisager une reconversion dans le milieu de la mode. C’est en tout cas ce que semblent imaginer les auteurs de ces photomontages mettant en scène Meeks sur des affiches de célèbres créateurs. Des détournements plutôt réussis qui laissent penser qu’il peut en effet tenter de se lancer dans le mannequinat. @twitter

Les détournements du beau prisonnier qui affole le web


Un engouement en ligne pour Meeks que sa mère souhaite désormais mettre à profit. Elle a ainsi lancé une collecte de fonds sur le site de crowdfunding « Go fund me » pour payer les frais de justice de son fils. Une campagne via laquelle la maman du populaire détenu espère obtenir 25 000 dollars et qui a déjà permis d’engranger un peu plus de 3 500 dollars en à peine 3 jours.

@source 20minutes : La femme du prisonnier le plus sexy du net n'apprécie pas du tout le succès de la photo de son mari sur la toile...