Ferme aquacole d’Hao : Le pays renonce aux expropriations et fournit les terres

Après sa visite à Hao samedi dernier et des rencontres avec la municipalité et les habitants de l’atoll, Gaston Flosse change son fusil d'épaule et annonce qu'il n'y aura finalement pas d'expropriations sur place où la compagnie chinoise Tian Rui Investment projette d’implanter une ferme aquacole. 

Webmaster
Publié le , mis à jour le

Face à l’incompréhension d’une partie de la population, le gouvernement a finalement décidé de mettre à disposition des investisseurs des terrains publics d’une superficie de 32 hectares.

Caroline Farhi / Christian Deso