Une nouvelle session d’Assises s’ouvre cette semaine au tribunal de Papeete

Tribunal PPT

Pendant deux semaines, sept dossiers seront examinés au palais de justice de Papeete. La majorité des affaires concernent des viols sur mineurs de moins de 15 ans. 

Polynésie 1ère
Publié le , mis à jour le

La journée de ce lundi est consacrée au tirage au sort et à la formation des jurés, avec la visite notamment du centre pénitentiaire de Nuutania.

Un procès retient l’attention. Il aura lieu ce mercredi. En novembre 2010, après une dispute familiale, une mère de famille avait tenté de s’immoler par le feu avec son enfant. Elle s’était aspergée d’essence avec son bébé de six mois avant de mettre le feu. Le bébé n’a pas survécu et la jeune femme est poursuivie pour meurtre. Accident ou infanticide ? Les jurés devront décider du sort de cette mère de famille de Rikitea. Elle comparaîtra pour meurtre, et risque la perpétuité.

Autre affaire d’homicide : en 2012, à Raiatea, un homme a battu sa femme avant de la laisser agoniser deux jours sur son lit. Il encourt vingt ans de réclusion criminelle pour violences ayant entraîné la mort, et non assistance à personne en danger.

Les autres affaires de cette session d’Assises concernent des viols et agressions sexuelles. L’une met en scène un homme de 38 ans, accusé d’attouchements sur ses deux belles filles à Arue. La plus jeune n’avait que 4 ans au moment des faits. L'homme est aujourd’hui incarcéré. Le risque qu’il récidive est important, selon l’expertise psychiatrique qui a été menée.