« Te rama ora » à l’écoute des femmes victimes de violences

« Te rama ora » à l’écoute des femmes victimes de violences
© Polynesie1ere

Le 25 novembre a été arrêté par les Nations Unies pour célébrer la journée internationale pour l'élimination de la violence contre les femmes. 

Webmaster
Publié le

A Tahiti, l'association "Te Rama Ora" accueille les victimes d'infractions pénales et en particulier les familles de ceux qui ont perdu un proche. L'essentiel de l'activité de la petite structure consiste à soutenir les femmes victimes de violence.

Reportage de Natacha Szilagyi / Hubert Liao