La Polynésie avait ses rois, elle a maintenant son imam auto proclamé.

organisateur manifestation
© Polynesie1ere

Mais à la veille d'une manifestation contre la mosquée, ses liens avec les radicaux salafistes dérangent. Il n'aura dirigé son lieu de culte que 24h00, le 15 octobre dernier. 

Webmaster
Publié le , mis à jour le

Un imam auto proclamé, selon nos confrères des Nouvelles, qui fréquenterait aussi des courants radicaux de l'islam, de quoi alimenter la colère des manifestants qui marcheront demain, contre l'ouverture d'une mosquée en Polynésie. La pétition contre l'ouverture d'une mosquée en Polynésie a rassemblé 400 signatures à ce jour. 
Reportage de Natacha Szilagyi, Mirko Van Fau.