Le gouvernement polynésien peut enfin respirer

Le gouvernement polynésien peut enfin respirer
© Polynesie1ere

Aujourd'hui à Paris, en comité interministériel, Jean-Marc Ayrault a dit oui à l'avance de trésorerie demandée depuis des mois par la Polynésie. 

Webmaster
Publié le , mis à jour le

Le premier ministre accorde 42 millions d'euros soit plus de 5 milliards de francs pacifique au pays. Cette avance devra être remboursée sous deux ans. Ambroise COLOMBANI, Tepiu Bambridge, Gilles HUCAULT

Un peu plus tôt dans la matinée, en commission parlementaire, Victorin Lurel a annoncé la décision, ce qui n'a pas manqué de faire réagir le rapporteur à la commission des lois René Dosière. Écoutez le :