Service d'oncologie au CHPF: La ministre Béatrice Chansin veut rassurer

chansin
© D.R.

Après les inquiétudes exprimées par Patricia GRAND, la Présidente de la lutte contre le Cancer suite à la démission de la seule médecin oncologue spécialiste sur le territoire, la Ministre de la Santé souhaite lui trouver deux remplaçants. Elle compte sur l'aide de ses homologues métropolitains.

Pierre-Emmanuel Garot
Publié le

Lors du Conseil des Ministres, Béatrice CHANSIN, a fait le point sur la situation du service d’oncologie au Centre hospitalier de Polynésie française (CHPF). Elle a expliqué que la continuité du service était bien assurée. Sur les deux postes d’oncologues existant, "la seule personne en poste actuellement ne souhaite plus exercer au CHPF, et ce après une période très difficile, le prédécesseur de Béatrice CHANSIN ne l’ayant pas soutenu et ayant même porté plainte contre elle."

La ministre a toutefois insisté sur le fait que tout est mis en œuvre pour trouver très rapidement un remplaçant à cette personne et même pourvoir le deuxième poste, avec le soutien notamment de l’Institut National de Cancer qui a relayé ces offres de poste auprès de nombreuses institutions de santé en métropole.
Quant à la situation du CHPF dans son ensemble, un appel à candidatures doit être lancé prochainement pour la direction du Centre hospitalier et des concours seront organisés d’ici la fin de l’année pour les différentes catégories A, B et C, afin de régler le problème de précarité d’emploi dans lequel des agents du CHPF se trouvent, et ce, pour certains, depuis près de dix ans.

(D'après communiqué)

L'actu en vidéo

Mission de soutien de l'armée pour les préparatifs du festival

Mission de soutien de l'armée pour les préparatifs du festival