Un homme "pète les plombs" et saccage tout sur son passage à Tahaa

pierre
© D.R. | Photo non contractuelle

La commune de Haamene s'est réveillée dimanche matin aux cris de voix et à aux accès de violence d'un forcené, qui a tenté de mettre le feu à plusieurs habitations et saccagé un restaurant, l'école maternelle et le cabinet médical. Il a été maîtrisé par la gendarmerie vers 6H30.

Pierre-Emmanuel Garot
Publié le , mis à jour le

L'homme, âgé de 42 ans, était sous l'emprise d'une crise de "delirium tremens", malgré un traitement médical imposé.
Vers 2 heures du matin, il débute sa folle série de destructions par l'attaque en règle d'un portillon en bois qu'il brûle. Ce portillon était installé sur la terrasse du restaurant le Tahaa.

Dans son délire, il jette des pierres sur toutes les fenêtres visibles de cet établissement, dont six seront détruites et enfin, il tente de mettre le feu à une habitation, mais sans y parvenir. Des clients et commerçants du marché local parviendront à éteindre les différents incendies. A 5H, il détruit quatre fenêtres d'une classe de l'école primaire de Haamene, toujours à l'aide de pierre projetées dans les carreaux.

Il termine sa série de saccages par la destruction des vitres du cabinet médical, situé au centre du bourg. Un policier municipal tente vainement de s'interposer. La série de destructions continue avant que la gendarmerie n'intervienne. Le forcené fait l'objet d'un internement d'office et est évacué ce matin sur l'île de Tahiti.

Le préjudice s'élève pour les dommages à 600 000 FCP.