Les rescapés du Zhong Yang à bord du Tuhaa Pae IV

mer1
© P.1ère

10 jours après avoir été secourus par le MRCC et alors que le naufrage de leur bateau, un tanker de pêche battant pavillon chinois, a provoqué la mort de 8 marins, les pêcheurs du "Zhong Yang" ont enfin quitté Rapa, où ils avaient été accueillis, pour être rapatriés sur Papeete via le Tuhaa Pae IV.

Pierre-Emmanuel Garot
Publié le , mis à jour le


Le Tuhaa Pae IV a quitté Tubuai ce mardi vers 16H. Alors que, hasard du calendrier, le capitaine du bateau avait justement programmé à l'escale un exercice simulant un incendie à la passerelle, suivi d'un exercice d'évacuation du bateau.

Un départ qui leur a rappelé les conditions traumatisantes dans lesquelles leur propre embarcation a fait naufrage, le lundi 5 Août dernier. Parmi les 6 rescapés, il y a Ismail et Answar Lani, tous deux de nationalité indonésienne.

Pour la première fois ils livrent leur version du drame. "Nous avons reçu une vague par le flanc babord, ce qui a fait chavirer notre bateau, le dimanche soir. Lundi, un avion nous a survolé et a largué 2 canots de sauvetage. Mais nous étions trop fatigués. Nous avons paniqué et nous avons préféré rester sur la coque du bateau jusqu'à l'arrivée des secours par hélicoptère".

Un témoignage qui remet en cause la thèse d'une voie d'eau jusqu'alors privilégiée par les autorités, mais que ne peuvent corroborer les autres pêcheurs. De nationalité chinoise, Hao Shao Chang, 23 ans, a été le dernier à avoir été hélitreuillé mais ne parle pas anglais.

Dès leur arrivée à Rapa, les naufragés avaient été pris en charge par la population, logés juste derrière la Mairie. Avec des vêtements fournis par la population et des repas offerts par la commune, c'est toute une île qui s'est mobilisée pour apporter sa solidarité.

Le Capitaine du Tuhaa Pae IV, Albert VIVI, précise que les rescapés seront remis à un représentant du consulat chinois, dès leur arrivée à Tahiti



mer2
© P.1ère

 

L'actu en vidéo

TH : Invitées du Vea et du JT : Pauline Moua, vice-présidente de la Fédération Te niu o te huma et Henriette Kamia, présidente de la Fédération Te Niu O Te Huma

Invitées du Vea et du JT : Pauline Moua, vice-présidente de la Fédération Te niu o te huma et Henriette Kamia, présidente de la Fédération Te Niu O Te Huma