VIDEOS - Le FIFO bat son plein

Retrouvez les vidéos du 9e Festival international du film documentaire océanien, qui se déroule à Papeete jusqu’au 12 février.

Philippe TRIAY Publié le , mis à jour le

Extraits de la cérémonie d’ouverture du festival 


Interview de Yann Samuell, réalisateur et membre du jury du FIFO 2012

"Je suis très admiratif du monde du documentaire. Nous, dans la fiction, on refafrique ce qu’il y a dans le monde du documentaire. (...) Je n’étais jamais venu en Océanie. Mais j’ai toujours été fasciné par cette culture. Ce que je ressens beaucoup, c’est la présence du sacré, ce lien direct avec le monde, que l’on sent dès que l’on vient ici."


Miriama Geoffroy, membre de l’organisation du FIFO, parle du festival « off »

"Le festival "off" est un prélude au FIFO, que l’on organise en général autour de la fiction. (...) Il y a une soirée "Cabourg", en partenariat avec le Festival de Cabourg, et la très attendue soirée des courts métrages océaniens".


Wallès Kotra, président de l’association FIFO, évoque l’histoire du festival

"Ce qui nous intéressait, c’était qu’il y a des cultures, des langues et des manières de voir le monde, qui disparaissaient. (…) Nous étions sensibles au phénomène de descente des images qui engloutissaient nos différentes cultures. On s’est dit, comment fait-on pour réagir, transmettre ce que nous sommes, au moins à nos enfants  ? L’Océanie, c’est d’abord cette définition philosophique, ces univers insulaires fragiles dans la mondialisation mais qui veulent exister". 


Marcel Desvergne, president d’Aquitaine Europe Communication, aux Rencontres numériques du FIFO

"Il y a trois à quatre ans, par rapport à la Polynésie, c’est posé la question du câble Hawaii – Polynésie qui allait permettre d’augmenter la circulation des contenus, donc des idées. Autre élément, l’arrivée de télévision numérique terrestre (TNT), c’est-à-dire de la bascule de télévision classique analogique. Ces deux éléments ont fait que les responsables du FIFO ont été amenés à réfléchir sur les conséquences de la multiplication des images par les réseaux classiques comme Internet et l’arrivée des programmes par la TNT. C’est ce qui a permis la création des Rencontres numériques du FIFO."