120 jeunes invités à l'Euro 2016

120 jeunes à l'Euro
© Haut Commissariat | 120 jeunes à l'Euro

A l'invitation du ministère français de la jeunesse et des sports, cent vingt jeunes assisteront à deux matches de l'Euro 2016 organisé en France en juin prochain. Leurs projets concernant l'insertion sociale, le sport ou le handicap ont été retenus parmi des dizaines d'autres.

Christophe Marquand
Publié le , mis à jour le

L’ensemble des partenaires, des porteurs de projets et des bénéficiaires de l’opération « Tous prêts pour l’Euro 2016 »,  mardi 17 mai 2016, étaient conviés à un cocktail à la résidence de Papeete. Pour l’occasion, le Haut-Commissaire était représenté par Christophe Lotigie, chef des subdivisions administratives des Iles du Vent et des Iles Sous-le-Vent. Etaient également présents : Nicole Sanquer, ministre de l'éducation du gouvernement de la Polynésie française et Michel Monvoisin, PDG de la compagnie Air Tahiti nui, partenaire de la démarche.

Les jeunes ont été reçus au Haut commissariat
© Haut commissariat | Les jeunes ont été reçus au Haut commissariat
L’appel à projets « Tous prêts pour l’Euro 2016 » a été lancé début janvier, en Polynésie française, à l’initiative de la ministre des Outre-mer et du ministère - métropolitain - de la ville, de la jeunesse et des sports. Cette initiative vise à rassembler tous les ultra-marins aux côtés de leur compatriotes de métropole autour d’un évènement sportif majeur, l’Euro 2016 de football, qui aura lieu en France du 10 juin au 10 juillet 2016.
Cette manifestation, d’une très grande envergure sportive et médiatique, devrait rassembler quelque 2,5 millions de spectateurs et 7 à 8 millions de supporters au total.

Le ministère de la ville, de la jeunesse et des sports a acheté 1000 billets de match qu’il a réparti sur l’ensemble des départements et collectivités d’Outre-mer. Au regard de son activité sportive et du nombre de ses licenciés, la Polynésie française a obtenu 120 places. Le déplacement vers Paris est entièrement financé par le ministère des Outre-mer. Lorsqu’on y ajoute le coût des billets d’entrée aux matches, ce sont plus de 23 millions de francs cp que l’Etat a investi dans cette démarche.
Nicole Sanquer, Christophe et Michel Monvoisin
© Haut Commissariat | Nicole Sanquer, ministre de l'éducation, Christophe Lotigie, chef de subdivision administrative des IDV et des ISLV et Michel Monvoisin pdg d'ATN
Comme le soulignait George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer, « …de nombreux enfants et adolescents vont vivre leur premier voyage en avion, pour la Métropole, pour assister à des rencontres sportives de très haut niveau. Les deux matches retenus sont ceux du 13 juin à Lyon et du 15 juin à Paris. Pour ces enfants le souvenir sera inoubliable, j’en suis persuadée… »

De nombreux polynésiens ont répondu avec enthousiasme à l’appel à projets lancé par le Haut-commissariat. Aussi, la tâche du comité de sélection, constitué pour l’occasion, associant l’Etat, le Pays et le mouvement sportif, a été ardue pour les départager car les projets présentés étaient très souvent de grande qualité. Finalement, sept projets ont été retenus, regroupant 120 bénéficiaires. Ils concernent des personnes en situation de handicap, des jeunes sportifs passionnés ou des personnes en difficultés d’insertion sociale ou professionnelle.
120 jeunes invités à l'Euro
© Haut Commissariat | 120 jeunes invités à l'Euro

 

LES SEPT PORTEURS DE PROJETS RÉCOMPENSÉS :

 

  • - la fédération tahitienne de natation
  • - la ville de Mahina
  • - l'institut d'insertion médico-éducatif
  • - la section Tefana football
  • - Tefana taekwondo
  • - L’association sportive du collège du Taaone
  • - L’UCS-CJA union coopérative sportive des CJA de Polynésie