Polynésie : Taputapuatea, le 44e site français inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco

Remise du certificat d'inscription du site de Taputapuatea
© CB | Laurent Stefanini, Mechtild Rossler, Heremoana Maamaatuaiahutapu, Edouard Fritch, Thomas Moutame et Gaston Tong Sang

Ça y est, c’est vraiment validé ! Taputapuatea est bel et bien inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Le certificat a été remis en mains propres par l’Unesco au président de la Polynésie. Cet évènement s’est déroulé à la délégation de la Polynésie à Paris

Cécile Baquey
Publié le , mis à jour le

A la délégation de la Polynésie française à Paris, ambiance festive. Dehors, il fait un froid polaire, mais ici dans ce petit bout de terre polynésienne en plein centre de la capitale, on a choisi de fêter joyeusement la remise du certificat d’inscription de Taputapuatea au patrimoine mondial de l’Unesco. Reportage de France Ô/ La 1ère ci-dessous :
 

 

La joie à Cracovie

Il y a plus d’un an le 9 juillet 2017 à Cracovie en Pologne, le président Edouard Fritch avait bien du mal à retenir ses larmes. Le Marae de Taputapuatea rentrait dans le club très fermé des sites inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco. Le 44e en France, le 1er en Polynésie. Avec ce label, Taputapuatea devient un site touristique incontournable. 
 

Visites officielles

Jusqu’alors, Taputapuatea recevait des visites officielles comme celle de l’ex-président François Hollande, le 22 février 2016.
Désormais le berceau des anciens dieux polynésiens va devoir s’adapter à un public de touristes toujours avides de découvertes. 
 
hollande
© Suliane Favennec | François Hollande en visite au marae Taputapuatea à Raiatea, lundi 21 février

Polynésie et Unesco

Et le gouvernement de la Polynésie souhaite maintenant faire entrer le Ori Tahiti au patrimoine immatériel de l’Unesco. Le dossier des Marquises est aussi sur la table. La Polynésie et l’Unesco, ce n’est pas donc pas fini !

 
Edouard Fritch avec dans les mains le certificat d'inscription de Taputapuatea au patrimoine mondial de l'Unesco
© CB | Edouard Fritch avec dans les mains le certificat d'inscription de Taputapuatea au patrimoine mondial de l'Unesco