La période martiniquaise de Gauguin au musée Van Gogh d’Amsterdam aux Pays-Bas [EXPOSITION]

Paul Gauguin, baie de Saint-Pierre en Martinique (1887)
© Ny Carlsberg Glyptotek, Copenhagen | Paul Gauguin, baie de Saint-Pierre en Martinique (1887)

Le musée Van Gogh d’Amsterdam accueille à partir du 5 octobre une exposition sur Gauguin en Martinique. Certes, le peintre y a passé moins de temps qu’à Tahiti et aux Marquises, mais son œuvre a été durablement inspiré par ce voyage Outre-mer avec son ami Charles Laval.
 

Cécile Baquey
Publié le , mis à jour le

C’est en 1887 que Paul Gauguin (1848-1903) débarque avec son ami Charles Laval (1861-1894) en Martinique. Les deux artistes en quête de nouvelles inspirations quittent avec plaisir la vie parisienne. Ils passeront ainsi quatre mois en Martinique à dessiner et à peindre. Au total, ils produiront plus de 20 toiles à eux deux et encore plus de dessins et de croquis.
 

Végétation tropicale
© National Gallery of Scotland, Edinbrugh,, presented by Sir Alexander Maitland in memory of his wife Rosalind 1960 | Végétation tropicale
 

Période intense

Le musée Van Gogh d’Amsterdam a choisi de proposer une exposition sur cette période courte mais intense de la vie des deux peintres. Deux jeunes conservateurs se sont rendus en Martinique pour préparer la scénographie de l’événement. Regardez ci-dessous une vidéo dans laquelle ils présentent leur démarche.
 

Période négligée jusqu'alors

Cette période martiniquaise de Gauguin a toujours été un peu négligée. On connaît beaucoup mieux sa période tahitienne et marquisienne. C’est d’ailleurs la première fois qu’un musée présente ainsi les œuvres de Gauguin et de son ami Laval réalisées uniquement à la Martinique. Beaucoup de ces peintures et dessins viennent de collections privées et ont très rarement -voire jamais- étaient présentées au public.
 
Aller et venir
© Carmen Thyssen-Bornemisza Collection, on loan at the Museo Nacional Thyssen-Bornemisza, Madrid | Aller et venir


Installation de Jean-François Boclé

Les œuvres de Gauguin et Laval montrent un aspect très "exotique" de la Martinique vue comme un paradis rêvé. C’est pourquoi les commissaires de l’exposition ont voulu faire appel à un artiste contemporain ancré dans la réalité. Le Martiniquais Jean-François Boclé présente ainsi une installation qui va accompagner l’exposition "Gauguin et Laval en Martinique".
 
Jean-François Boclé
© Jan-Kees Steenman | Jean-François Boclé

Cette installation faite de ventilateurs très modernes rappelle avec force le danger que font planer les cyclones en Martinique.
 
Série Caribbean Hurricane, 2018,
© Jan-Kees Steenman | Série Caribbean Hurricane, 2018,


►L'artiste martiniquais Jean-François Boclé explique sa démarche :

 

 

"Gauguin et Laval en Martique" [Pratique]
  • Du 5 octobre 2018 au 13 janvier 2019
  • Musée Van Gogh Museumplein 6, Amsterdam
  • Ouvert tous les jours de 9h à 18h, jusqu'à 21h le vendredi