Pèlerinage en Terre Sainte : "j'ai emmené toute La Réunion dans mon cœur"

Pèlerinage de Réunionnais en Terre sainte
© DR | Du désert jordanien à la ville sainte de Jérusalem, en passant par Bethléem, Nazareth ou encore le Mont des Oliviers, 32 Réunionnais ont participé à une pèlerinage de 2 semaines en Terre Sainte.

De Nazareth à Jérusalem, en passant par Haïfa en bord de Méditerranée et Bethléem au cœur de la Judée, des Réunionnais ont sillonné Israël et la Cisjordanie lors d’un pèlerinage. Pendant deux semaines, ils ont parcouru la Terre Sainte et visité les lieux évoqués dans la Bible.

Angélique Le Bouter
Publié le , mis à jour le

Le bus est stationné au pied de l’hôtel Notre Dame, à Nazareth, à quelques mètres de la basilique de l’Annonciation, construite sur le site où l’archange Gabriel aurait annoncé à Marie qu’elle attendait l’enfant Jésus. À l’intérieur du véhicule, les 32 pèlerins originaires de La Possession et du Port sont prêts à dévorer une nouvelle journée de découvertes.

Le voyage d’une vie

Après quelques jours en Jordanie, le groupe de pèlerins réunionnais a rallié Israël, berceau de la religion chrétienne, pour y passer la semaine sainte, qui s’étend du dimanche des Rameaux jusqu’aux fêtes de Pâques. Certains d’entre eux n’avaient jamais pris l’avion et quitté leur île. La plupart foule la Terre Sainte pour la première fois, un voyage de deux semaines au total, organisé par Pèlerins du Monde.

Ici, chaque nouvelle journée débute de la même manière, par un chapelet. L’autocar démarre et au micro, le Père Fidèle se met à égrainer les "Notre Père" et les "Je vous salue Marie", repris en chœur par les pèlerins. À 39 ans, le prêtre originaire de Madagascar, qui officie à La Réunion depuis ses débuts en 2007, vit, lui aussi, son premier pèlerinage en Terre Sainte.
Haifa Israel
| Haïfa est la troisième ville d'Israël.

A l'origine des religions monothéistes

Pour le remercier, les pèlerins ont tenu à faire une étape à Haïfa. La troisième ville d’Israël héberge le centre spirituel de la congrégation des Carmes à laquelle appartient le Père Fidèle. Le prêtre se fait "une joie de rencontrer ses confrères", une dizaine de moines de plusieurs nationalités qui font vivre le monastère Stella Maris, sur les hauteurs du mont Carmel qui surplombe la Méditerranée sur une trentaine de kilomètres.

Grotte d'Elie Haifa, Israel
C’est sur ces hauteurs que le prophète Elie, convaincu de l’existence d’un dieu unique, s’est réfugié et a enseigné à ses disciples. Le groupe pèlerins s’attarde dans l’église construite autour de l’une des grottes où vécu le prophète. Après s’être recueilli devant l’autel et une statue d’Elie, les fidèles chantent et communient.

Soulagement et émotion

Marie-Céline reconnaît les lieux. Pourtant, elle n’avait, elle non plus, jamais mis les pieds en Israël jusqu’ici. "En entrant, j’ai vu une image que ma mère a dans son appartement, confie la Réunionnaise. Et aujourd’hui le seigneur m’amène pour me montrer cette belle image". Après un passage à la boutique de souvenirs, les pèlerins s’empressent d’aller se libérer de leurs péchés. Le Père Fidèle a obtenu l’autorisation de confesser ses ouailles dans ce lieu remarquable.

Roseda ressort un peu plus légère. Ce pèlerinage en Terre Sainte, elle le fait pour elle, mais pas seulement. "J’avais une tristesse au fond de mon cœur, d’ordre familiale parce que ma famille a abandonné l’Église, explique la fidèle. Maintenant, je me sens soulagée." Suzy, elle, a emporté avec elle, toute  son île "pas dans la valise, mais dans mon coeur". 

Au Mont Carmel, mais aussi à Bethléem, Nazareth ou encore Jérusalem, es Réunionnais ont pu visiter plusieurs des lieux où est née la religion chrétienne. Ces sites remarquables pour les croyants, Adèle ne les connaissait que dans la Bible qui, soudain, devient plus concrète. "Là, c’est dans les pas du Christ que je vis vraiment ces moments-là. Et c’est très très fort."
Mont des Oliviers, Jérusalem
© DR | Le père Fidèle a célébré la messe sur le Mont des Oliviers, le dimanche des rameaux.

Religion, histoire et actualité

Après quelques heures passées à Haïfa, les pèlerins remontent dans le bus, direction Jérusalem où ils ont déjà fêté les Rameaux, sur le Mont des Oliviers. Désormais, ils se préparent pour les fêtent de Pâques. A quelques kilomètres de l’entrée dans la troisième ville du pays, Gilbert prend le micro. Guide depuis 1972, il a été engagé par pèlerins du monde pour accompagner les fidèles.
Jérusalem
© ALB | Jérusalem et le dôme de la mosquée Al-Aqsa, depuis le Mont des Oliviers.

Haifa, Israel
Les Réunionnais ont souhaité faire un voyage spirituel, sans pour autant laisser de côté les richesses historiques d’Israël. "C’est pas simplement un intérêt religieux qu’ils ont, explique le guide dans un français presque parfait. Ils ont aussi un intérêt de découverte d’un pays qui est à 15.000 km de chez eux." Pendant une semaine, il a donc mélangé les aspects religieux, historiques et l’actualité de le région. "Et Dieu sait qu’il en a de l’actualité."

Mais il est déjà temps de se séparer. Jérusalem est la dernière étape du pèlerinage. Un incroyable voyage qui a tenu ses promesses, le Père Fidèle en est persuadé. "Nous avons essayé de former une petite communauté en tant que pèlerins, explique le Carme. On va essayer de continuer à La Réunion.

Regardez le reportage réalisé par La 1ère :