Paraguay : les nouvelles technologies au service des amérindiens

Les nouvelles technologies au service des amérindiens du Paraguay
© Capture écran

Face aux menaces du développement agro-industriel moderne, une communauté amérindienne installée à l'Est d’Asuncion, la capitale du Paraguay, tente de protéger ses terres fertiles grace aux nouvelles technologies. 

Brett Kline (avec Bruno Sat). Publié le , mis à jour le

Face à l'agriculture intensive et à la déforestation, des Amérindiens s'appuient sur les nouvelles technologies pour défendre leur terre. Les guaranis d'Isla Jovai Yeju à l'Est d'Asuncion utilisent des téléphones portables équipés de GPS et d’une application spécifique fournie par l'ONU qui les aide à délimiter leurs terres ancestrales pour ensuite mieux les protéger.
 

J'ai appris à établir des points et lignes avec le portable. C'est important pour nous. On peut savoir exactement combien d'hectares nous avons et jusqu'où notre territoire s'étend. 
Rumilda Fernandez membre de la communauté.

   

Marginalisés

140 000 amériendiens vivent au Paraguay, soit 2% de la population. Le Guarani est la deuxième langue officielle du pays, après l'espagnol. Une population marginalisée avec un taux de pauvreté qui atteint 75%.
 

Ils ne nous ont jamais aidé. Ils n'y a pas de travail pour notre peuple
Teofilo Flores, dirigeant d'un communauté indigène à Caaguazu


Déforestation 

La forêt fournit l’essentiel des besoins des Amerindiens, mais la  déforestation massive réduit chaque jour davantage ses ressources.
 

Entre 2004 et  2018 à l'est, plus de 500,000 hectares ont été déboisés
Cristina Goralewski, présidente de l'Institut national des Forêts


Le Paraguay est aujourd'hui le quatrième exportateur mondial de soja et le sixième de bétail. Les nouvelles technologies utilisées par les Guaranis ne seront pas de trop face à ce rouleau-compresseur.