"Outre-mer Politique" France Ô - 18H50: Philippe Houillon, porte-parole de François Fillon sur les Outre-mer

Outremer politique
© La1ère | Philippe Houillon, député du Val d'Oise et porte-parole de François Fillon, invité d'Outre-mer Politique

Philippe Houillon, député du Val d'Oise et porte-parole de François Fillon sur les Outre-mer, est l’invité d’Outre-mer Politique. Economie, immigration, fonctionnaires, égalité réelle... Philippe Houillon répond aux questions de Thierry Monconthour, Célia Cléry et Laurence Théatin. 

Pierre Lacombe
Publié le , mis à jour le

Au lendemain de la victoire de François Fillon à la primaire de la droite et du centre, Philippe Houillon, député du Val d'Oise et désormais porte-parole du candidat pour l'Outre-mer s'était montré très clair sur l'ambition de son candidat pour les Outre-mer. Il avait notamment affirmé que l'Outre-mer ne serait pas concerné par des économies.

Plus d'un mois après la victoire de François Fillon l'ambition est-elle la même ? La volonté affichée du candidat en campagne d'ancrer les Outre-mer dans la République, de s'engager sur une politique de moyens et de résultats est-elle intacte ?

Les Outre-mer ne seront pas touchés par la suppression de 500 000 fonctionnaires

Philippe Houillon défend sur le plateau d'Outre-mer Politique le programme de François Fillon en exprimant d'abord son profond attachement aux Outre-mer ainsi que celui de François Fillon. Un attachement qu'il choisit d'illustrer avec une photo de l'équipe de France d'escrime, championne olympique à Rio, mais aussi en retenant le mot "Talents".  "L'avenir c'est le développement des talents d'Outre-mer" indique t-il. En cela, il se montre assez critique sur le projet de loi sur l'Egalité Réelle Outre-mer, actuellement en débat au Sénat. "Un projet de loi préparé à la hâte, sans moyens et planifié sur 25 ans".

Sur le plan économique, il confirme la volonté du candidat Les Républicains d'un "Small Business Act" pour les Outre-mer en adaptant le code des marchés publics. Orientation de l’épargne nationale vers le financement des PME des régions d’outre-mer.

Le porte-parole de François Fillon pour les Outre-mer affirme également que les Outre-mer ne seront pas touchés par la suppression de 500 000 fonctionnaires. "A partir du moment où il y a un développement qui est souhaité et que l'on veut passer d'une solution de consommation et d'aide à une solution de développement et de création on ne va pas commencer à taper là où ça fait mal", indique t-il. 

Philippe Houillon revient également dans cette émission sur le souhait de François Fillon de voir la Nouvelle-Calédonie rester dans la République et affirme enfin la volonté d'un retour de l'autorité de l'Etat sur les questions de sécurité et d'immigration.   


Regardez l'émission "Outre-mer Politique" avec Philippe Houillon, le porte parole de François Fillon pour les Outre-mer: