Le cyclone Irma qui est passé en catégorie 5 se dirige tout droit vers les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy. Depuis 1950, les cyclones sont baptisés. On leur donne un prénom d’homme ou de femme. Dans l'Atlantique nord, un système de liste par ordre alphabétique est en vigueur depuis 1979. Seuls les cyclones tropicaux dont les vents dépassent 63 km/h sont nommés. Pour en savoir plus sur le nom des cyclones cliquer ici

#1 Guadeloupe

En Guadeloupe, depuis 1950, plusieurs cyclones ont été particulièrement meurtriers parmi lesquels Inez et Cléo. Le cyclone Hugo en 1989 a causé des dégâts considérables. 

Reportage sur les conséquences d'Hugo en 1990 :

Ce contenu n'est pas compatible AMP.


#2 Saint-Martin et Saint-Barthélémy

A Saint-Martin et Saint-Barthélémy, les cyclones Donna et Luis ont marqué par leur violence. Les deux cyclones sont intervenus un 5 septembre, à 35 ans d’intervalle. Irma est attendu le 6 septembre, 22 ans après Luis. 

Historique cyclones


#3 Martinique

En Martinique, le cyclone Edith en 1963 a été le plus meurtrier. Dean en 2007 a causé des dégâts considérables.

Fréquence des cyclones

Selon Météo France, le risque de voir un phénomène cyclonique, sous forme de tempête ou d’ouragan, est d’environ 1 tous les 4 ans en Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin et Saint-Barthélémy.