Haïti: l'ouragan Matthew a fait au moins 478 morts

Matthew Ouragan
© HO / NOAA-NASA GOES Project / HECTOR RETAMAL / AFP

L'ouragan Matthew, le plus violent à frapper les Caraïbes depuis près de dix ans, se dirigeait vers les côtes américaines vendredi après avoir auparavant balayé les Bahamas et tué au moins 478 personnes en Haïti. La France va envoyer sur place un avion d'aide humanitaire. 

La1ère.fr avec AFP Publié le , mis à jour le

Le bilan évolue à mesure que les informations parviennent des régions isolées par les inondations et les glissements de terrain mais le nombre de victimes varie encore selon les organisations et institutions gouvernementales qui les comptabilisent. Le dernier décompte effectué par Reuters sur la base de chiffres confirmés par les équipes de la protection civile sur le terrain s'élève à 478 morts.
Matthew Ouragan Haïti
© HECTOR RETAMAL / AFP
Haïti est très vulnérable aux intempéries en raison de l'importante déforestation. Les vents et les pluies ont inondé des milliers de maisons, endommagé des écoles, détruit d'importantes surfaces agricoles, des entreprises, des routes et des ponts. Plus de 29.000 maisons ont été détruites dans le sud. Quelque 80% des bâtiments de Jérémie, capitale du département méridional de Grand'Anse comptant environ 30.000 habitants, ont été rasés, selon Jean-Michel Vigreux, directeur de l'ONG Care Haïti.
Ouragan Matthew Haïti
© AFP
Par ailleurs, le toit de la cathédrale des Cayes - troisième ville du pays située sur la côte dans le sud-ouest - a été totalement emporté. Son quartier de Croix-Marche à Terre est dévasté, et les plantations de bananiers et de manguiers de la plaine sont totalement ravagées. Plus de 21.000 personnes ont été évacuées et 350.000 ont besoin d'assistance, selon le bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU.
Ouragan Matthew Haïti
© HECTOR RETAMAL / AFP
 

Aide humanitaire de la France

Vendredi à la mi-journée, le ministère des Affaires étrangères a annoncé que la France allait envoyer dimanche ou lundi un avion d'aide humanitaire avec à bord 60 personnels de la Sécurité civile et du matériel de première urgence. Regardez l'interview du porte-parole du Quai d'Orsay :


Une réunion d'urgence a été organisée à Port-au-Prince entre représentants du gouvernement haïtien, des Nations unies et des agences internationales d'aide humanitaire pour coordonner l'effort à venir. Dans l'immédiat, les autorités ont repoussé l'élection présidentielle qui était programmée pour ce dimanche.
 
La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC) a lancé jeudi soir un appel de fonds à hauteur de 6,8 millions de francs suisses (environ 6,2 millions d'euros) pour financer une aide d'urgence à 50.000 Haïtiens.
 
"Nous sommes extrêmement inquiets pour la sécurité, la santé et le bien-être des femmes, hommes et enfants qui ont été touchés, particulièrement dans les villes et villages isolés", déclare Ines Brill, directrice de l'IFRC pour les Caraïbes.
 
L'IFRC estime que plus d'un million d'Haïtiens ont été touchés à des degrés divers par l'ouragan, et que plusieurs centaines de milliers d'entre eux nécessitent une assistance humanitaire (médicaments, abris, eau, systèmes sanitaires).


 

Une alerte ouragan est en vigueur en Floride en Caroline du Sud et en Géorgie aux Etats-Unis

Ouragan Matthew Floride
© MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Matthew a commencé à déverser des pluies torrentielles sur les côtes qu'il bat aussi de fortes bourrasques.  Ce sera "l'ouragan le plus puissant touchant cette zone depuis des décennies", selon le le centre américain de surveillance des ouragans (NHC). L'ouragan qui se déplace à 20km/h s'éloigne des Bahamas et devrait "passer près ou au-dessus de la côte est de la péninsule de la Floride jusque dans la nuit de vendredi". L'océan pourrait gonfler de 3,3 mètres par endroits.

Ouragan Matthew Floride
© MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Une alerte ouragan est en vigueur sur les côtes depuis la Floride jusqu'à la Caroline du Sud, en passant par la Géorgie. Les Etats côtiers du sud-est ont pris d'importantes mesures de prévention et plus de 2 millions de personnes ont été sommées d'évacuer le littoral. Barack Obama a déclenché un plan d'aide fédérale d'urgence pour la Floride, la Géorgie et la Caroline du Sud.

Jeudi à 23H00 locales (03H00 GMT), 95.421 clients étaient privés d'électricité en Floride, soit 1% du nombre total de clients, selon le gouverneur de Floride Rick Scott. Le géant du divertissement Disney a ordonné la fermeture de tous ses parcs d'attraction de Floride jusqu'à vendredi inclus. Plus de 3.500 militaires de la Garde nationale ont été mobilisés. 4.000 sont en réserve. La gouverneure de Caroline du Sud, Nikki Haley, a demandé aux habitants de se trouver à au moins 150 kilomètres du littoral.
 

Quatre morts en République Dominicaine et 1,3 millions de personnes évacuées à Cuba 

Ouragan Matthew République Dominicaine
© Erika SANTELICES / afp | Ouragan Matthew République Dominicaine
Matthew a fait au moins quatre morts et endommagé 3.000 maisons. Quelque 36.500 personnes ont été déplacées. Les autorités de Cuba n'ont pas fait état de victimes mais quatre localités côtières à l'est de l'île ont subi d'importantes destructions. Plus de 150.000 personnes étaient coupées du reste du pays. Au total, plus de 1,3 million de personnes avaient été évacuées dans les six provinces de l'est du pays.

Par ailleurs, la base et prison américaine de Guantanamo avait aussi évacué ses personnels non essentiels et leurs familles. Les 61 prisonniers de la prison militaire controversée sont en revanche restés sur place, les bâtiments étant assez solides pour résister à ce type de tempête. Vers 15H00 GMT mercredi, l'US Navy a signalé un retour à la normale à Guantanamo.
 

Aux Bahamas, les aéroports ont été fermés et les bateaux de croisières déroutés 

Ouragan Matthew Bahamas
© Royston JONES / AFP
Au dernier point météo à 21H00 GMT, l'ouragan se trouvait toujours au-dessus de l'archipel des Bahamas, remontant vers le nord. Les aéroports ont été fermés, les bateaux de croisière déroutés et les habitants sommés par les autorités de gagner les hauteurs des îles, par peur de la montée des eaux. Les habitants ont aussi reçu l'ordre de rester à l'intérieur. De nombreux dégâts et coupures d'électricité ont été signalés. Des habitants ayant refusé d'évacuer dans certaines zones sont pris au piège et attendent des secours.
La montée des eaux pouvait atteindre 4,5 mètres par endroits.