Orange s'apprête à poser un nouveau câble entre la Guyane et la Martinique

Câble sous-marin
© Wallis et Futuna la 1ère

Peut-être moins de coupures d'internet en Guyane ? D'ici fin juillet, Orange va commencer les opérations de pose d'un nouveau câble sous-marin pour desservir le département à partir de la Martinique.

La1ère.fr (avec AFP) Publié le , mis à jour le

Orange va commencer d'ici la fin juillet les opérations de pose d'un nouveau câble sous-marin desservant la Guyane, qui doit permettre notamment d'éviter une coupure d'internet dans le département d'outre-mer comme celle qui avait eu lieu en mars.

Le nouveau câble de 1.746 kilomètres reliera Kourou en Guyane à la Martinique, où il se connectera au câble ECFS qui relie les Caraïbes aux Etats-Unis, a indiqué vendredi l'opérateur. "Il permettra d'offrir à la Guyane deux accès redondants aux réseaux télécoms mondiaux, conformément à la politique d'Orange dans les départements et collectivités d'outre-mer," a expliqué à l'AFP Jean-Luc Vuillemin, responsable chez Orange des réseaux internationaux.
 

Un câble baptisé "Kanawa"

Le nouveau câble pour la Guyane, baptisé "Kanawa" (pirogue en langue amérindienne kalina) aura une capacité de 10 terabits par seconde, et est posé pour 25 ans. Pour l'instant, la Guyane est reliée au reste du monde via le câble sous-marin Americas II, vers les Etats-Unis. "Un autre câble vers les Etats-Unis existe, mais il est de moindre capacité et utilise un tronçon terrestre pour rejoindre le Surinam, ce qui le rend plus vulnérable", a expliqué Jean-Luc Vuillemin.
 

Fibre et 4G

Grâce au nouveau câble, "nous allons reconstituer un système de totale résilience des communications sur la Guyane, qui permettra également de gérer l'accroissement du trafic lié à l'installation de la fibre et de la 4G dans le département d'outre-mer", a-t-il déclaré. Le câble représente un investissement "légèrement inférieur à 40 millions d'euros", avec une "mise en service programmée en décembre", a précisé Jean-Luc Vuillemin.
 

Incidents en mars dernier

En mars, les foyers guyanais mais aussi les services publics, la presse les banques et les hôpitaux avaient du fonctionner pendant plus d'une dizaine de jours avec un débit internet extrêmement faible, après une rupture du câble Americas II. Le deuxième câble vers le Surinam avait également été victime d'un incident au même moment. Le nouveau câble sera posé par le Pierre de Fermat, l'un des six navires câbliers d'Orange.

L'opérateur français a investi seul sur le câble vers la Guyane, mais cédera des capacités aux autres opérateurs qui le souhaiteront. Orange utilise au total environ 450.000 kilomètres de câbles sous-marins dans le monde, la plupart du temps en consortium avec d'autres opérateurs. Orange dispose ainsi de capacités importantes sur l'axe Europe Etats-Unis, vital pour l'internet mondial.  Il dispose ainsi de capacités vers l'Afrique où il dispose de  nombreuses filiales locales, et vers l'Asie.