Wellington pour Magenta, Lössi battu trois fois

Jim Ouka, pressé par trois fidjiens de Suva F.A
© Crédit OFC David Joseph | Jim Ouka, pressé par trois fidjiens de Suva F.A

Les dernières rencontres du groupe B se jouaient ce samedi. L'AS Lössi n'a pas montré grand chose contre Suva F.A (défaite 3-1) et termine lanterne rouge. Team Wellington, de son côté, a surclassé Hekari 4-0 et retrouvera Magenta, mercredi en demi-finale.

Martin Charmasson
Publié le , mis à jour le

UNE PREMIERE EXPERIENCE DIFFICILE
Trois matchs, trois défaites. Bilan à l'exact opposé de celui de l'AS Magenta pour Lössi. Le club disputait pour la première fois la Ligue des Champions d'Océanie dans un groupe relevé avec le champion de Nouvelle-Zélande, également finaliste de la dernière édition de O'League, le champion papou, plus expérimenté, et les fidjiens de Suva, dont certains joueurs iront à Rio pour le tournoi de football des J.O 2016. Cela s'annonçait compliqué. Et ce le fut. 10 buts encaissés, cinq contre Hekari, deux face à Team Wellington, et encore trois ce samedi face à Suva. 

Marvin Drawilo (orange) tente de revenir sur le latéral droit fidjien
© Crédit : OFC David Joseph | Marvin Drawilo (orange) tente de revenir sur le latéral droit fidjien

Sans faire grande impression, cette dernière équipe a su profiter des errances de Lössi. Un marquage laissant à désirer a permis à Hughues de récupérer un ballon sur le côté gauche des cages, après un coup-franc excentré. Il a pu centrer devant le but et Wahnyamalla, en voulant le contrer, a marqué contre son camp.
Ce même Hughues s'est ensuite retrouvé seul, à nouveau, sur le côté gauche de la surface en contre-attaque. Sa frappe en force n'a laissé aucune chance au gardien Wejième. 2-0 à la pause, puis 3-0 au retour des vestiaires (47e) après un débordement et une passe dans la surface reprise du bout du pied par Matarerega, juste devant Wejième. Jim Ouka, à la 68e, parviendra à réduire le score après un service en retrait de Shafi Mandaoué.

DU TRAVAIL POUR REVENIR EN O'LEAGUE
Lössi est éliminé, mais cette Ligue des Champions d'Océanie lui aura montré à quel point des efforts sont nécessaires pour être au niveau des adversaires de la région. A la différence de Magenta, l'ASL n'a jamais affiché une réelle identité de jeu. Beaucoup trop d'approximations dans les passes, le repli défensif, l'aide au porteur du ballon. Pas suffisamment de concentration au marquage, sur les coups de pieds arrêtés. Au final, de nombreuses lacunes qui pourraient "passer" en Super Ligue mais pas en O'League. Certains ont su montrer un visage intéressant, comme Jim Ouka, Mone Wamowe, Kevin Maitran ou encore Shafi Mandaoué. Mais il manque un cadre de jeu à cette formation pour pouvoir rivaliser.

Dick Kauma à la lutte dans les airs
© Credit OFC David Joseph | Dick Kauma à la lutte dans les airs

TEAM WELLINGTON PASSE EN TETE ET VA EN DEMIES
Ce samedi après-midi, Team Wellington et Hekari United jouaient également dans cette dernière journée du groupe B. En jeu : la première place du classement, propriété des papous avant le coup d'envoi avec 6pts et une meilleure différence de buts. Si un nul aurait qualifié les deux équipes, il n'en a rien été. Les champions de Nouvelle-Zélande ont dominé Hekari 4-0 et joueront la demi-finale contre Magenta mercredi prochain à 14h30 en direct sur Nouvelle-Calédonie 1ère Télévision. Le défenseur et capitaine Robertson s'est offert un doublé en première mi-temps (21e et 37e). Jackson et Luis Corrales ont plié l'affaire en seconde période (55e et 63e). Team Wellington a remporté ses trois matchs 2-0 contre Suva F.A, 2-1 face à Lössi, et 4-0 contre Hekari. Du costaud. A noter que l'AS Tefana est désormais assurée d'atteindre le dernier carré. Elle sera le meilleur deuxième des trois poules avec 6pts et une différence de +10, quelque soit le résultat du match Auckland City - Amicale FC dans le groupe A, dimanche. 

Le capitaine Robertson (5, rasé) félicité par ses coéquipiers.
© Crédit OFC David Joseph | Le capitaine Robertson (5, rasé) félicité par ses coéquipiers.