Vale NC : Rhéébu Nùù veut s’assurer de la sécurité du site

Marche Rheebu Nuu Vale NC
© Nicolas Fasquel

A l’appel du comité Rhéébu Nùù, une marche était organisée ce lundi à Goro. Les manifestants voulaient marquer leur solidarité avec les populations victimes des catastrophes minières de Vale au Brésil. Le comité voulait aussi obtenir des assurances quant à la sécurité sur le site calédonien. 

Caroline Moureaux (avec Olivier Jonemann et Nicolas Fasquel) Publié le , mis à jour le

Ils n’étaient qu’une trentaine ce lundi à braver la pluie pour participer à cette marche organisée par le comité Rhéébu Nùù. Des membres du comité, mais aussi des coutumiers de Goro, des associations environnementales comme Action Biosphère ou encore l’USTKE.


Solidarité avec le Brésil

Il s’agissait de montrer leur solidarité avec les peuples autochtones du Brésil, les Krenak et les Pataxö Ha-Ha-Hae ainsi qu’avec les victimes de la rupture d’un barrage de Vale au Brésil. Une tragédie qui a fait 186 morts et 122 disparus fin janvier. 
Ce week-end, le président de la société minière, Fabio Schvartsman, a annoncé quitter « temporairement » son poste de PDG après le drame de Brumadinho « dans l'intérêt de la continuité des activités de l'entreprise et en signe de solidarité avec les victimes et leurs familles ».
 

Reçus par Antonin Beurrier

En Nouvelle-Calédonie, Antonin Beurrier, revenu à la tête de Vale NC en début d’année, rappelait que la sécurité était bien désormais la priorité, après les différents accidents survenus à l’usine du Sud.
Rhéébu Nùù a toujours de son côté dénoncé les risques environnementaux posés par la fosse minière creusée sur le plateau de Goro ainsi que les risques liés au barrage de la Kwé Ouest. 
Désormais, le projet Lucy est lancé, il s’agit du nouvel outil de stockage des déchets de Vale NC, un projet de traitement des résidus à sec. Quand il sera effectif, le barrage de la Kwé Ouest sera déclassé.
C’est ce qu’Antonin Beurrier a tenu à rappeler aux manifestants qu’il a reçus ce lundi : 
 

Rassurés mais vigilants

A la sortie de cet entretien, le comité Rhéébu Nùù s’est déclaré satisfait. Pour Raphaël Mapou, le secrétaire général du comité, le PDG de Vale NC est à l’écoute et a pris des engagements. Mais il faudra rester mobilisés.
 
Le reportage d'Olivier Jonemann et Nicolas Fasquel.