Trois ans de prison ferme pour avoir tiré sur son oncle qui faisait du bruit

Tribunal Justice
© NCla1ere/Martine Nollet

Cinq ans de prison, dont deux avec sursis pour un homme d’une trentaine d’années qui comparaissait ce matin au tribunal correctionnel pour avoir blessé son oncle à coups de fusil. C’était en juin dernier à Ouvéa.
 

Clarisse Watue (CM) Publié le , mis à jour le

Le 27 juin 2018, à une heure du matin, le prévenu est réveillé par le bruit, un brouhaha. Il aperçoit quatre personnes qui s’approchent de sa maison. Enervé par le bruit, précise-t-il à la barre, il court chez son cousin, se saisit d’un fusil et de plusieurs munitions, et tire trois fois en direction du groupe.
L’un d’eux est blessé à l’abdomen, il s’agit de son oncle avec lequel il a un différend depuis plusieurs jours. La victime est transportée au Médipôle. 
« Vous auriez pu le tuer. Heureusement que ses organes vitaux n’ont pas été touchés » lance la procureure.

Le prévenu, inconnu de la justice jusque là, est interpellé deux jours après les faits et conduit au Camp Est. 
A la barre ce matin, il a reconnu « avoir mal agi ».
Le procureur a requis une peine de cinq ans de prison ferme avec maintien en détention. Un réquisitoire en partie suivi par le tribunal, qui le condamne à trois ans ferme et deux ans avec sursis mise à l’épreuve et  en plus l’obligation de suivre des soins.