Transcal 2019 : des détenus parmi les coureurs

Détenus transcal prépa
© La 1ère | Les détenus participant à la Transcal, en pleine préparation physique

Le coup d'envoi de la Transcal sera donné samedi à Tontouta. Ce raid nature, qui se court par équipe de trois, comptera deux équipes du Camp Est composées de détenus et de personnels de la prison. 

Nadine Goapana avec Loreleï Aubry Publié le , mis à jour le

Des détenus du Camp-Est de Nouville s'apprêtent à boucler les treize kilomètres de la Transcool, une des épreuves de la très populaire Transcal.


Entraînés par un coach 


Dans cet objectif, les prisonniers préparent ce rendez-vous avec sérieux. Depuis le début de l'année, séances cardio et renforcement musculaire occupent une grande partie de leurs journées et une fois par semaine, cette séance est supervisée par le moniteur sportif de la prison. Ce week-end, les détenus participants au raid seront en équipe avec leurs conseillers du service pénitentiaire d'insertion et de probation. 


Un enjeu à la fois sportif et social 


Depuis le début de l'année, deux autres détenus ont couru le Trail des Cagous et le Xterra de Païta. Des sorties sportives rendues possibles par un contrat de confiance établi avec les juges et le service pénitentiaire. L’assiduité, le respect des règles et l’entraide sont autant de points positifs dans leurs dossiers vers un aménagement de peine. 

Si la Transcal se déroule sans accroc, les détenus pourraient participer à la Gigawatt. 

Le reportage de Nadine Goapana et Nicolas Fasquel :