TOUR AIR FRANCE : Nadon s'offre le final, Bouchard termine en jaune.

Le podium du classement général du Tour 2018.
© NC La 1ère | Le podium du classement général du Tour 2018.

Ludovic Nadon (OPT) s'adjuge l'ultime étape, Mont-Dore - Magenta, après une échappée où figurait le cagou Florian Barket. Geoffrey Bouchard (ACTB), juste derrière avec le peloton, remporte le Tour de Nouvelle-Calédonie avec une avance très confortable.

Martin Charmasson
Publié le , mis à jour le

Images inédites

 
Le départ de la 8e et dernière étape du Tour 2018.
© M.Charmasson | Le départ de la 8e et dernière étape du Tour 2018.
Sous les yeux des parents du directeur de course, Thierry Fondère, et du maire du Mont-Dore, Eric Gay, ils sont 45 à quitter Boulari ce dimanche matin. C'est la huitième et dernière journée du Tour de Nouvelle-Calédonie, et pour une fois, le maillot jaune métropolitain Geoffrey Bouchard d'ACTB est en dernière position. La course est fictive en direction du rond point de Robinson, et jusqu'au retour vers la mairie.
Geoffrey Bouchard débute le dernier jour, en dernier.
© M.Charmasson | Geoffrey Bouchard débute le dernier jour, en dernier.
L'italien Riccardo Lucca (Casa Italia ACLN), contraint à l'abandon entre Touho et Koné, suit l'épilogue de la grande boucle territoriale à moto. Il y a encore de l'animation ce dimanche.
Riccardo Lucca (ACLN), ex-2e du général, suit la course après son abandon.
© M.Charmasson | Riccardo Lucca (ACLN), ex-2e du général, suit la course après son abandon.
 

Une échappée sans danger


Au deuxième passage à Boulari, les débats sont désormais réels. Un groupe se détache, composé de coureurs très éloignés du podium. Pas de danger apparent, mis à part, peut-être, au bord de la route. Un chien vient taquiner les chaussures. Certains ont les crocs aujourd'hui, et alors que tout le monde se rassemble en direction du Vallon-Dore, un nouveau coup part. Maxime Jolly du VCC et le calédonien Florian Barket d’International Wearcomp filent. ils sont rattrapés par Schuurhuis (Oliver’s Racing), Nadon et Barret (OPT), Le Ny (VCC), Braybrooke (Shell), et le suisse Marguet (Axial). Tous figurent au délà de la 8e place au général, à plus de 17 minutes du leader. 
Le groupe des échappés, avec le cagou Barket (dossard 57).
© M.Charmasson | Le groupe des échappés, avec le cagou Barket (dossard 57).
 

L'écart grimpe : 4 minutes ...


Au demi-tour à l’entrée de Plum, les échappés vont croiser le peloton qui, pour l’instant, laisse couler. Le tahitien Terii Teihotaata (Arue), 43ème au général, se retrouve à sa tête. L'écart est d'1mn50 au croisement entre les deux groupes. Il va s'accentuer après le premier tour du Mont-Dore et l'ascension du col de Plum, long d'1km500, et classé 1ère catégorie.
Le tahitien Teihotaata mène le peloton.
© M.Charmasson | Le tahitien Teihotaata mène le peloton.
Florian Barket se montre très actif. Lui qui a déjà terminé à deux reprises 4e d’une étape dans ce Tour, n'a rien à vraiment jouer au général, mais il court après un succès d'étape. Dans le deuxième tour de la commune, lui et ses partenaires ont cette fois 4 minutes d'avance. Il est temps de réagir derrière. ACTB et le maillot jaune commencent à rouler fort, très fort. A la fin du troisième tour du Mont-Dore, ils sont revenus à 2 minutes et 30 secondes. 
 

Nadon pour Riebel


A 15kms de l’arrivée, Barret de l’OPT et Barket d’International Wearcomp discutent stratégie sur la route qui mène à la tribu de Saint-Michel. Dans la montée vers le rond point Almameto, Braybrooke de la Shell se décale pour placer une première banderille. Nadon le suit immédiatement. A 3kms du terme, c’est maintenant le coureur de l’OPT qui attaque. Marguet d’Axial essaye de recoller, Schuurhuis aussi. En vain. 
Ludovic Nadon dans l'avant-dernière ligne droite avant le vélodrome.
© M.C | Ludovic Nadon dans l'avant-dernière ligne droite avant le vélodrome.
Nadon rentre seul sur le vélodrome de Magenta et gagne la dernière étape en frappant son torse. Il a une pensée pour Mathieu Riebel, son coéquipier l'an dernier au sein de Shell, décédé tragiquement sur le Tour 2017. 10 secondes plus tard, Le Ny du VCC remporte le sprint pour la 2e place devant  Barret de l’OPT et Schurrhuis d’Oliver’s. Barket prend la 5e place à 15 secondes. Le peloton avec le maillot jaune est arrivé juste derrière.
 

ACTB, la grande classe


Geoffrey Bouchard d’ACTB remporte le 48e Tour Air France. Son coéquipier Mathieu Urbain finit 3e au général à 11 minutes 26, derrière Alex Konychev de l’ACLN à 6 minutes 40 du leader. La meilleur équipe de la compétition a offert 50% de ses primes à l'association Kiwanis Sud-Ouest. Les fonds serviront à acheter des cadeaux de fin d'année pour les enfants dans le besoin. Stefano Ippolito de l’ACLN, pour la dernière course de sa carrière, prend la 4ème place de Tour 2018 à 11’56 de Bouchard et le néerlandais Wubben de Shell Pacific termine 5ème à 12’09. Meilleur calédonien, Florian Barket : 8e du général, à 16 minutes 53 du premier.