Dispositions du code de commerce, modalités d'exonération, seuil de perception, octroi des régimes fiscaux privilégiés à l'importation… Les quatre textes votés au Congrès ce vendredi matin vont préciser les domaines d’application des lois de pays votés précédemment.
 

Prévenir

Notamment plusieurs dispositions pour éviter que la taxe générale à la consommation, passée à taux pleins le 1er octobre, n’ait d’impact sur la compétitivité de l’économie calédonienne et sur les tarifs. «Ce qui est fondamental pour les Calédoniens, c’est que l’on surveille l’évolution des prix», a déclaré le président du gouvernement, Philippe Germain, à Clarisse Watue. 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.