Spanc porte plainte contre un adolescent tortionnaire d'animaux

Nadine Goapana
Publié le

L’affaire émeut la toile calédonienne depuis quelques temps.
Un adolescent a posté sur les réseaux sociaux une photo d’un chat qu’il se vante d’avoir torturé, et qui appelle ses amis à faire de même.
Un cas de sévices graves et d’actes de cruauté envers un animal passible de 2 ans de prison et 3 millions 6 CFP d’amende.
La SPANC a décidé de porter plainte contre le jeune tortionnaire.