La solidarité avec Ambae s'organise depuis Efate

Eruption du Lombenben à Ambae: solidarité à Port-Vila 1 (29 septembre 2017)
© NC 1ère / Sylvie Hmeun | Collecte de solidarité des gens d'Ambae habitant à Port-Vila.

La solidarité des gens d'Ambaé vivant à Port-Vila s'organise pour venir en aide à leurs familles et proches forcés de quitter l'île à cause de la menace du volcan Lombenben. Jeudi, les autorités vanuataises ont ordonné l'évacuation totale de la population vers les îles voisines. 

De Port-Vila, Sylvie Hmeun Publié le , mis à jour le

Ils sont à 150 kilomètres de leur île natale et ne veulent pas rester sans rien faire face à la tragédie que vivent leurs familles, menacées par le volcan Lombenben. Depuis lundi, les ressortissants d'Ambae résidant  à Port-Vila arpentent les rues de la capitale pour collecter des fonds.


Des centres de plus en plus bondés

Des fonds destinés à aider leurs proches réfugiés sur Santo, Maewo, Pentecôte et Malekula. Dans les centres d'accueil d'urgence, de plus en plus bondés, la nourriture et l'eau potable commencent à manquer.

Attente d'évacuation

Rémi Viratiro, vivant à Port-Vila, est originaire de l’Ouest d'Ambae. Une partie des membres de sa famille sont toujours sur place et attendent, comme des milliers d'autres personnes, d'être évacuées. 


Eruption du Lombenben à Ambae: solidarité à Port-Vila 2 (29 septembre 2017)
© NC 1ère / Sylvie Hmeun

Déchirure

Les équipes chargées de l'évacuation doivent faire face à des réticences de la part de certaines habitants, pour qui «quitter leur île est une véritable déchirure». Mais face à la menace d'une éruption volcanique majeure, Ambae doit être complètement vidée de ses quelque 11 000 habitants d’ici à vendredi prochain.