La SLN sous le coup de plusieurs grèves en même temps

SLN grève
© Nicolas Fasquel

L'USTKE et la CSTNC ont déclenché un mouvement jeudi soir. Le SOENC Nickel a appelé à son tour à cesser le travail ce vendredi. Lors de la réunion du comité central d'entreprise ce matin, la direction a présenté aux syndicats un nouveau plan d'organisation du travail sur mines. Un plan contesté. 

Clarisse Watué et Caroline Moureaux Publié le , mis à jour le

L’USTKE et la CSTNC ont décidé de lancer un mouvement de grève générale illimité. Un mouvement effectif depuis ce jeudi soir, et qui selon l’intersyndicale est bien suivi par les adhérents… la totalité précise-t-elle. De son côté, la direction de la SLN ne signale aucune perturbation que ce soit à Doniambo ou sur les sites miniers. Selon la société 1 salarié sur 8 est en grève. 
L’une des raisons du mouvement de grève de cette intersyndicale, c’est le non-respect selon eux de l’engagement de la SLN dans l’accord cadre-entreprise et les accords établissements signé en janvier. Un accord qui prévoyait 120 heures de travail sur mine. Or, aujourd’hui, on parle de 144 heures. 
Dans un communiqué la SLN rappelle l’urgence de prendre des mesures en matière de productivité afin d’assurer la pérennité de l’entreprise. 

communiqué SLN
© DR

Le SOENC Nickel était aussi en grève ce vendredi pour 24 heures pour dénoncer l’attitude de la direction envers les salariés et les représentants du personnel . 
Et sachez que les élections professionnelles auront lieu les 16 et 19 juillet prochain.
grève SLN Usoenc
© Nicolas Fasquel

Le reportage de Laura Schintu et Nicolas Fasquel. 
SLN GREVE SYNDICATS