Situation financière tendue pour la commune de Koné

koné village
© NC 1ère | archives village de Koné

Comme pour l’ensemble des collectivités du territoire, la capitale du Nord fait face à une baisse de ses recettes et à une augmentation de ses charges. Elle doit de ce fait revoir sa copie en matière d’investissement.

Cédrick Wakahugneme (IP) Publié le , mis à jour le

Les élus ont approuvé ce lundi la délibération sur le débat d’orientation budgétaire. Tous les voyants sont au rouge. Diminution de l’épargne, du fond de roulement, et des dépenses de fonctionnement en constante progression alors que les recettes diminuent continuellement. Avec 3 500 habitants, la collectivité a vu notamment ses charges augmenter. Un effet ciseau qui impose à la commune de maintenir son budget en équilibre. 
 
La commune doit prioriser ses choix en diminuant dans un premier temps d’une centaine de millions ses investissements. Plusieurs secteurs seront impactés et surtout les subventions aux associations. L’enjeu est de taille pour le chef-lieu de la province Nord. La municipalité doit suivre une politique de gestion responsable et innovante. Elle ne peut donc se permettre le luxe de l’approximatif. Le prochain budget de la collectivité annonce les premiers signes de ce changement cap, avec moins de 3 milliards l’an prochain au lieu des 3,2 milliards habituels.  
 
500 millions de francs CPF, c’est aussi le montant du prochain contrat de développement de la commune de Koné. Le conseil municipal du chef-lieu de la province Nord a habilité lundi le maire Joseph Goromido à signer le précieux document avec l’Etat. Ainsi quatre grands projets verront le jour : le centre funéraire, la troisième extension de la mairie, la maison de la Jeunesse et la construction du pont hydraulique sur la Tiombola.



Le reportage complet de Cédrick Wakahugneme

DOB Koné reportage



 

 

L'actu en vidéo

Replay Volley-ball - Finales Dames - 5ème Partie

Nouvelle-Calédonie VS Tahiti - Apia - Vendredi 19 juillet 2019