Les Républicains sauront-ils s'unir ?

Législatives bulletins de vote. Dépouillement 1er tour
© NC1ere

Trois candidats au 1er tour se revendiquaient de la famille du parti national Les Républicains dans la 1ère circonscription. Un seul a accédé au second tour face à Philippe Dunoyer. Sonia Backès doit maintenant convaincre les électeurs des deux autres de la soutenir dimanche prochain.

CM avec BL Publié le , mis à jour le

Dans la première circonscription, le seul candidat qui avait l’investiture officielle Les Républicains n’arrive qu’en 4ème place. Bernard Deladrière ne recueille en effet que 14,05 % des suffrages exprimés.
Loin derrière Philippe Dunoyer (27,88 %), mais aussi derrière la candidature dissidente de Sonia Backès (17,27 %) et celle de Gaël Yanno (15,86 %).
Pourtant, à eux trois, les challengers du candidat de Calédonie Ensemble obtiennent 47 % des suffrages.
Pas d’érosion donc à priori du vote de ce camp Républicain, mais une division qui coûte cher à deux candidats.
 

L'appel de Sonia Backès aux électeurs Républicains

Reste à savoir si les anciens alliés vont pouvoir se rejoindre suffisamment pour porter Sonia Backès au Palais Bourbon.  Ou si les différences, voire les inimitiés, vont profiter à Philippe Dunoyer et ouvrir les portes de l’Assemblée nationale au candidat de Calédonie Ensemble.
Dans un communiqué, Sonia Backès appelle directement les électeurs de Bernard Deladrière et de Gaël Yanno à voter pour elle au second tour. Réponse le 18 juin prochain. 
Communiqué Sonia Backès

 
 
Le point sur la division avec Bernard Lassauce 

 


L'actu en vidéo

Rugby : séance entraînement avant le Classic