Le régime de santé calédonien à bout de souffle

cafat
© NC 1ère

Le Régime des assurances maladies, le RUAMM, est à bout de souffle et 2017 pourrait bien être l'année du crash annoncé. Les réformes attendues depuis longtemps sont toujours à l'état de réflexion et pourtant il y a urgence.

Bernard Lassauce (SR) Publié le , mis à jour le

La Nouvelle-Calédonie possède un régime de santé des plus généreux. Il assure aujourd’hui l’accès aux soins pour 261 000 personnes financé par 129 000 cotisants et une rallonge publique. Mais ces soins, de plus en plus performants, coûtent de plus en plus cher. Chaque année, les dépenses augmentent inexorablement avec une nette accélération depuis 2014 et des prévisions toujours à la hausse. En effet, depuis 2010 les déficits s’accumulent pour devenir abyssaux. Au total, ce sont 20 milliards qui manquent aujourd’hui dans les caisses et les perspectives sont alarmantes.

Le point sur les comptes de la CAFAT avec Bernard Lassauce et Claude Lindor