Exactions à répétition sur les sites SLN de Thio

Véhicule dégradé SLN Thio
© DR | Plusieurs véhicules de la SLN ou loués par la société ont été brûlés pendant les fêtes.

Entre Noël et le Nouvel an, les sites exploités par la SLN à Thio ont subi de lourdes dégradations. Des actes de délinquance récurrents, qui inquiètent la société minière.

Angélique Souche (F.T.) Publié le , mis à jour le

La tension était palpable depuis plusieurs mois sur les sites miniers exploités par la SLN à Thio. Des sites où travaillent 180 personnes, pour beaucoup des habitants originaires de la commune. Le Nickel avait déjà renforcé la sécurité de ses bureaux à la cité Coste et déplorait pas moins de 70 véhicules volés durant l’année. Mais la période des fêtes a été l’occasion d’une nouvelle flambée de délinquance.

SLN dégradations Thio pick-up brulé (fêtes 2017-2018)

Pas moins de dix véhicules dégradés depuis le 25 décembre

Depuis le 25 décembre, et notamment le week-end du 31, pas moins de dix véhicules possédés ou utilisés par la SLN ont subi un incendie, un vol ou une tentative de vol, tant sur le Plateau, qu’au Tamon et à la mine du Camp des Sapins. Sans parler de nombreuses dégradations : vol de matériel, vitres brisées, cafétéria pillée et vandalisée, portes forcées. Le domicile d’un agent a même été cambriolé, selon l’industriel, qui prévient : ces atteintes répétées à la sécurité de ses biens et de ses hommes pénalisent lourdement son activité à Thio.