Les Océanias de parcours de chasse ont débuté à Païta

Océanias ball trap (6avril 2017)
© NC1ère

Trois jours de compétition, près de 140 concurrents, cinq pays représentés : les vingt-neuvièmes Océanias de tir ont commencé aujourd'hui, à Païta et se poursuivront jusqu'à dimanche.

Erik Dufour (avec F.T.) Publié le , mis à jour le

La première des trois journées de compétition des Océanias de tir s’est déroulée ce vendredi matin, sur les installations du club de tir calédonien à Païta. Cinq pays participent à cet événement régional : la Nouvelle-Calédonie, hôte de cette 29e édition, Tahiti, la Thaïlande, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Huit pas de tir

Au total, près de 140 concurrents, hommes et femmes, venus chercher le titre le plus prestigieux de la zone océanienne. La formule est un parcours de chasse : huit pas de tir, avec des lanceurs qui envoient les plateaux sur six trajectoires différentes, et un classement établi sur une base de 200 plateaux tirés (75 vendredi et samedi, puis 50 dimanche).

L'Australien Birgan favori

Parmi les favoris, l’ancien champion du monde 2009 de parcours de chasse, l’Australien Damien Birgan , capable de toucher sa cible sans épauler son arme. Et chez les Calédoniens, les médaillés des Jeux du Pacifique ou des précédents Océanias, comme Philippe Simoni ou Walter Le Pironnec, seront les meilleurs atouts pour les podiums. 
Pour la première journée de compétition, deux Australiens ont pris les commandes du classement devant un Néo-Zélandais. Reprise demain samedi à 8h pour la 2e des 3 journées.

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête