Journée exceptionnelle à la base aérienne

Journée métiers aéronautique base aérienne Paul-Klein Tontouta hangar appareil (22 juin 2017)
La base aérienne n'a pas l'habitude de recevoir autant de monde.

Les élèves de Nouvelle-Calédonie n’ont pas tous les jours l’occasion de vivre un baptême de l’air en avion militaire. Retour sur la première journée dédiée aux métiers de l’aéronautique, qui était organisée jeudi sur la base aérienne 186, à Tontouta.

Gwénola Quemener et Nicolas Fasquel avec F.T. Publié le

Très impressionnés, ces élèves du secondaire. Le jeudi 22 juin, la base aérienne 186 Paul-Klein de Tontouta leur a grand ouvert ses portes, ses hangars et ses appareils. Environ 1300 collégiens de troisième, lycéens ou étudiants, accompagnés de professeurs et de chefs d’établissement, ont en effet étrenné la première journée dédiée aux métiers de l’aéronautique. Les métiers militaires ou les métiers civils. Et les organisateurs n’ont pas lésiné sur l’accueil.

Journée métiers aéronautique base aérienne Paul-Klein Tontouta militaires en camouflage (22 juin 2017)
| L'occasion de croiser fusiliers-commandos, pilotes et mécanos.

La valse des transports

Leurs invités avaient rendez-vous avec un Airbus A320 de la compagnie Aircalin, de nombreux partenaires privés comme ces sociétés d’hélicoptère et puis les spécialités de l’armée : Alouette, Puma, Gardian, Casa. Les baptêmes de l’air entre copines (ou copains) ne devraient pas être oubliés de sitôt, comme le montre le reportage de Gwénola Quemener et de Nicolas Fasquel.