Fruits et légumes: les acteurs de la filière se rencontrent à Port-Laguerre

Visuel de Fruleg,
© DR

C'est une première, avec l'ambition de créer une cohérence pour la filière. A l'initiative de l'Interprofession fruits et légumes de Nouvelle-Calédonie, une cinquantaine de producteurs et 24 acheteurs ont testé un «speed dating» agricole dans le cadre de l'événement «Fruleg», ce vendredi, à Païta.

Jeannette Peteisi, Caroline Antic-Martin et Laura Schintu, avec F.T. Publié le , mis à jour le

Ce sont toutes sortes d'acteurs de la filière fruits et légumes qui étaient conviés, ce vendredi matin, à Port-Laguerre, dans les locaux de la direction provinciale du Développement rural. L'Interprofession Fruits et légumes de Nouvelle-Calédonie avaient invité des gameliers, des chefs de cantine, des industriels, des grossistes, des transformateurs, des distributeurs, des commerçants et des producteurs.
 

Fruleg, fruits et légumes
© Laura Schintu / NC la 1ere
 

Sept minutes pour confronter offre et demande

Ils sont soixante-dix à avoir répondu présents pour la première édition de Fruleg, événement notamment marqué par des rencontres sous forme de «speed dating» agricole. Le principe est simple. La cinquantaine de producteurs et les 24 producteurs avaient sept minutes pour confronter leur offre et leur demande. Le but étant de repartir avec des contacts, voire des contrats.

Le reportage de Caroline-Antic-Martin et Laura Schintu.