L'Union calédonienne en comité directeur à l’université

Comité directeur de l'UC, Université, 24 août 2019
© Alix Madec / NC la 1ere

Une journée pour dresser le bilan des actions passées et préparer les prochaines échéances majeures : l'UC tenait son comité directeur samedi, à l'université de la Nouvelle-Calédonie.

Alix Madec, Coralie Cochin et Claude Lindor, avec F.T. Publié le , mis à jour le

Deux jours après le discours de politique générale du gouvernement, une semaine avant la convention du FLNKS à Dumbéa, un comité directeur de l’UC à Nouméa. L’Union calédonienne réunissait samedi, à l'université, les représentants de ses structures locales. Du moins ceux qui avaient fait le déplacement, car plusieurs manquaient à l’appel. Absent également, le président Daniel Goa, encore annoncé le matin mais excusé pour raisons coutumières qui l'ont retenu à Hienghène.

Le reportage de Coralie Cochin et Claude Lindor : 

 

«Préparation du second référendum»

C'est donc Gilbert Tyuienon qui a pris la parole en ouverture. «L’objectif de cette journée, c’était à la fois de rendre un bilan de l’installation des institutions», résume le vice-président du jeune gouvernement Santa, «et surtout de poser les perspectives de travail pour la suite parce que, pour l’Union calédonienne, l’objectif reste toujours le même : c’est la préparation du second référendum. On souhaite qu’il se déroule en novembre 2020, il est temps de s’y préparer.»

Gilbert Tyuienon au micro d'Alix Madec :

Comité directeur de l'UC, Gilbert Tyuienon

 

Comité des signataires

Il s’agissait aussi de préparer le Comité des signataires prévu en septembre. La rencontre s'est poursuivie toute la journée dans l'amphithéâtre 400.