Une matinée dédiée aux droits des femmes

Séminaire UFFO droit des femmes, 3 août 2019
© NC la 1ere

L’Union des femmes francophones d’Océanie-Nouvelle-Calédonie tenait samedi matin, au centre Tjibaou, un séminaire  sur les droits des femmes. Plusieurs questions, d’ordre économique, social, politique et coutumier, ont été soulevées. 
 

Jeannette Peteisi et Sylvie Hmeun, avec F.T Publié le , mis à jour le

Quinze gouvernements de la Nouvelle-Calédonie entre 1999 et 2019, et seulement deux présidentes : c’est l’un des états de fait rappelés samedi matin au centre Tjibaou, au cours du séminaire sur les droits des femmes proposé par l’Uffo-NC. L’Union des femmes francophones d’Océanie Nouvelle-Calédonie avait pour but de cibler les domaines où les Calédoniennes ont encore du mal à accéder à leurs droits dans le pays, et à supprimer les discriminations à l’égard de leur sexe. 
 

Séminaire sur les droits des femmes, UFFO, 3 août 2019
© NC la 1ere
 

Diversité de témoignages

Elue, cheffe d’entreprise, religieuse : la trentaine de participantes, d’origines très diverses, se sont montrées toutes aussi déterminées à faire avancer la place de la femme dans la société calédonienne. A travers différents ateliers de réflexion, chacune a pu raconter son vécu et les difficultés qu’elle a rencontrées. A l’image d’Inès Kouathé, qui a monté sa propre société en 2016. 

Le reportage de Jeannette Peteisi et Sylvie Hmeun :
 

Propositions

L’UFFO a retenu différentes propositions :
- soutenir l’entreprenariat au féminin en créant un indicateur de données sur la difficulté des femmes à monter leur entreprise ;
- instaurer la parité dans les commissions en matière d’action sociale;
- accéder aux postes à responsabilité en politique;
- redonner à la femme une valeur sacrée dans la coutume…
 
Séminaire sur les droits des femmes, UFFO, 3 août 2019
© NC la 1ere
 

Vers une charte

A l’issue de ces échanges, l’Uffo-Nouvelle-Calédonie compte créer une charte des femmes du pays, adossée à la charte régionale, qui serait ensuite remis aux élus à la fin de l’année. Ce séminaire prépare la rencontre annuelle qui se déroulera les 9, 10 et 11 septembre, à Nouméa.