«Ma Maison» se livre à sa grande kermesse

Mosaïque photo de la kermesse de ma Maison, 2 septembre 2018
© NC la 1ère

Les personnes âgées de «Ma Maison» ont de la visite. La maison de retraite gérée à Nouméa par la congrégation des Petites sœurs des pauvres attire comme d’habitude des milliers de visiteurs à sa kermesse annuelle, la quarante-sixième.

Malia-Losa Falelavaki, avec F.T. Publié le , mis à jour le

Il y a foule ce dimanche, au Faubourg-Blanchot, et c’est ainsi depuis une quarantaine d’années durant la kermesse annuelle des Petites sœurs des pauvres qui gèrent «Ma Maison». Ce rendez-vous traditionnel, qui dure jusqu'à 16h30, est marqué par les danses, les chants et les animations, mais aussi par la vente de linge, d'objets artisanaux ou de petits plats: les fonds récoltés serviront au confort des résidents. 
 

Un stand très fréquenté

Cette année, zoom sur la vente de livres, un stand très fréquenté où les connaisseurs savent pouvoir faire d'excellentes affaires. Bénévole, Josée Laborie se charge de ce volet depuis une quinzaine d’années. Interrogée par Malia-Losa Falelavaki, elle explique comment les ouvrages sont entreposés toute l'année dans une cave, en prévision de la kermesse.

Le reportage de Coralie Cochin et Claude Lindor 

L'actu en vidéo

LA FOA ELEVEURS AGRICULTEURS VOLS PROTECTION DES EXPLOITATIONS