Ecoliers malades à Nouméa: des enfants retirés de la cantine

Suite de l'intoxication alimentaire à la cantine, 10 août 2018
© NC la 1ère | Ce vendredi matin, la maman de Danna l'a emmenée voir un docteur.

Alors que l'on attend de comprendre ce qui a rendu malades quatorze écoliers de Nouméa, hier, après le déjeuner à la cantine, certains parents ont préféré s'organiser eux-mêmes pour nourrir leurs enfants ce midi.

Françoise Tromeur
Publié le

«J’ai mangé du bami et de la macédoine, raconte Danna Degréaux. J’ai commencé à me gratter au dos et au cou. J’ai regardé dans mon dos et il y avait une plaque.» Cette élève de l’école Griscelli, à la Deuxième Vallée-du-Tir, fait partie des quatorze filles et garçons qui sont tombés malades, jeudi, après la cantine. 
 

Chez le médecin

Au lendemain de sa probable intoxication alimentaire, sa maman l’a amenée chez le médecin. D’autres parents de l’établissement, inquiets après ce nouvel épisode lié à la cantine, ont préféré récupérer leurs enfants pour les faire déjeuner à la maison. Sans attendre le retour des analyses qui ont été demandées par la mairie de Nouméa.
Le reportage de Brigitte Whaap et Nicolas Fasquel.
NOUVELLE INTOXICATION ECOLE F GRISCELLI

 
 
 

Votre avis nous intéresse !

Avant de faire évoluer notre site, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.

je participe à l'enquête