Colère des parents après l'intoxication à l'école Arsapin

Ecole Arsapin, Rivière-Salée, septembre 2018
© NC la 1ère / Nicolas Fasquel

Remontées, les familles concernées par cette nouvelle suspicion d’intoxication à la cantine d’une école, celle d'Arsapin à Rivière-Salée. Les parents des écoliers tombés malades attendent des réponses et des actions. Il est question de retirer les enfants de la demi-pension, et de porter plainte.

Clarisse Watue, avec F.T. Publié le , mis à jour le

«C’est impressionnant. Moi, j’ai pleuré quand j’ai vu mon fils comme ça», raconte Guy, parent d’élève à l’école Marguerite-Arsapin. Ses deux enfants figurent parmi les victimes de l’épisode survenu ce vendredi, en début d’après-midi, après le déjeuner à la cantine: trente élèves et trois adultes qui souffrent de maux de ventre, qui ont mal à la tête, qui vomissent et «n’arrivent plus à marcher».
 

Trop, c'est trop

Les pompiers et des personnels soignants qui interviennent pour prendre en charge les malades, allongés sur des nattes à l’intérieur d’une salle de l’établissement, dans un bruit des pleurs et de gémissements… Pour Marie-Eve, maman d’un autre enfant tombé malade ce vendredi, ces alertes en série doivent cesser. Trop, c’est trop, elle a porté plainte.
Le reportage radio de Clarisse Watue.