Caledonia +687, un hymne à la paix place des Cocotiers

Festival Caledonia +687, string band, Nouméa, 17 juin 2018
© NC la 1ère / Brigitte Whaap | Le string band des étudiants vanuatais à l'UNC s'est produit ce dimanche.

Célébrer le vivre-ensemble, la raison d’être du festival Caledonia +687, qui ajoutait cette année le thème de la paix à cette ambition. Commencé samedi matin sur la place de la Marne, il s'est refermé ce dimanche, en fin d'après-midi.

Brigitte Whaap et Michel Bouilliez, avec F.T. Publié le , mis à jour le

Un symbole a plané sur les deux journées du festival Caledonia +687, ce week-end, sur la place de la Marne: la célèbre poignée de main entre Jean-Marie Tjibaou et Jacques Lafleur, le 26 juin 1988. Près de trente ans après, elle évoquait la paix chère à cette cinquième édition de l’événement qui entend promouvoir le vivre-ensemble. Plusieurs artistes locaux ont assuré le show au nom du destin commun.
Le reportage radio de Loreleï Aubry.


Vitrine

Le festival n’a pas seulement mis la musique locale en vitrine, mais aussi les danses, l’artisanat et les arts culinaires de différentes communautés.
Le reportage de Brigitte Whaap et Michel Bouilliez.