La sculptrice sur métal Aka a succombé à un accident

Pascale Bédague
Pascale Bedague, plus connue sous le nom d'Aka, en plein travail du métal.

Pascale Bedague, célèbre en Nouvelle-Calédonie sous son nom d'artiste Aka, a trouvé la mort ce vendredi matin, suite à un accident survenu alors qu'elle se trouvait à pied le long de la Corniche du Mont-Dore.

Françoise Tromeur
Publié le , mis à jour le

Ses sculptures monumentales font partie du paysage urbain calédonien: on vient d’apprendre le décès d’Aka, survenu ce vendredi matin, sur sa commune du Mont-Dore. Pascale Bedague, âgée d'une cinquantaine d'années, a perdu la vie le long de la route de la Corniche.
 

Heurtée

L'artiste se trouvait près de la mairie annexe de Plum, sur le bas-côté qui prolonge le parcours de santé, lorsqu'un véhicule a perdu sa remorque aux alentours de 8h30. L'élément a heurté la Mondorienne qui, selon nos informations, était en train de faire son sport quotidien. Prise en charge par les pompiers de la commune, elle n'a pas pu être réanimée.
 

Dynamique et prolifique

Originaire de Lille, Pascale Bedague avait par le passé exercé comme éducatrice spécialisée. Devenue sculptrice et plasticienne sous le nom d'Aka, cette personnalité dynamique et prolifique exposait fréquemment ses œuvres déclinant le métal, mais aussi d'autres matières telles que le verre ou la dentelle.
 

Deux mois après «Michou» Boene

Elle a entre autres réalisé celles qui donnent son nom au rond-point des Sports, à Boulari, ou la sculpture qui marque l’entrée de Ducos côté Papeete. Cette disparition d'une grande artiste mondorienne a provoqué une vive émotion. Elle survient deux mois après la mort d’un autre sculpteur marquant de la commune: celle de Jean-Michel Boene. Lui aussi a orné les rond-points, avec des poteaux en bois cette fois.

Retrouvez ce sujet consacré à Aka par Alexandre Rosada.